• Accueil
  • Blog
  • UX
  • École VS entreprise, de la théorie à la réalité du terrain en UX
Publié le 2023 M01 23
École VS entreprise, de la théorie à la réalité du terrain en UX
En septembre 2022, je n’ai pas fait une, mais bien deux rentrées ! Je vous parle de ce que ça m’a appris.
Uxer - Pauline

Pauline

J’ai donc fait une rentrée en tant qu’étudiante de troisième année en Bachelor Digital et une comme alternante UX chez Uxer (c’est le début d’une nouvelle aventure au final, car c’est ma première année d’alternance 🥰).

Ces premiers mois m’ont permis de prendre conscience des différences entre enseignement scolaire et réalité du monde du travail.

Pourquoi j’ai choisi d’avoir une alternance ?

L’alternance est un format qui se développe énormément et qui attire bon nombre d’étudiants. Ma nouvelle école propose cette mixité école - entreprise mais elle ne nous l’impose pas. J’aurais pu faire le choix de travailler de mon côté sur des projets personnels, mais non !

Après avoir effectué plusieurs stages, je ne me voyais pas continuer à suivre uniquement des cours théoriques dans une classe. Bien qu’il y ait des exercices et des cas pratiques, nous sommes toujours rattachés à un cadre scolaire et il y a peu de projets concrets.

L’alternance est un excellent moyen d’entrer dans la vie active progressivement. D’acquérir de l’expérience professionnelle et de gagner en confiance dans son travail. Je trouve cela très valorisant de terminer ses études en ayant déjà un certain bagage professionnel.

Grâce à ce format, j’ai pu commencer à me spécialiser dans le domaine et le métier qui me plait (vive l’UX ✨) car pour le moment je n’ai suivi que des études générales (je trouve que c’est une très bonne chose pour démarrer ! Dans le monde du digital qui est très vaste, cela permet d’avoir une vue d’ensemble avant de savoir ce qui nous attire).

École et apprentissage théorique

Cela fait maintenant deux ans et demi que j’étudie l’UX en cours. Comme pour beaucoup d’apprentissage, tout débute par de la théorie.

J’ai commencé par découvrir ce qu’était l’UX (car oui à ma sortie du lycée je ne savais même pas que ça existait 😅), les enjeux de ce domaine ainsi que les étapes clés d’un projet (entretiens, wireframes, tests utilisateurs…).

J’ai ensuite pu mettre en pratique ces cours dans de nombreux projets d’école. Ce qui est vraiment super pour comprendre les concepts et prendre en main les logiciels !

J’ai ainsi appris les bases de cette discipline, mais depuis quelques temps je me suis rendue compte que je n’apprenais plus vraiment. Je me contentais de refaire encore et encore ce que j’avais appris en première année.

“Comment est-ce possible ?” Me demanderez vous.

Et bien tout simplement car on aborde toujours les mêmes sujets. Les cours sont assez simples et j’ai l’impression de sans cesse revoir les bases, même au niveaux des logiciels. Je pense que cela vient du fait que je suis encore en cursus général et que j’ai changé d’école mais je suis bien triste de revoir des notions de bac+1 en bac+3 snif.

Lors de mon master, qui sera lui spécialisé en UX, je devrais aborder des notions que je n’ai encore jamais vu en cours (j’ai hâte 🤩). De plus, à l’école, nous n’avons pas d’interaction avec un vrai client. On ne nous apprend donc pas forcément à savoir présenter notre travail et à le valoriser.

Alternance et apprentissage par la pratique

Comme dit dans l’introduction j’ai rejoint Uxer en septembre, et depuis mon arrivée j’ai appris énormément de choses par la pratique !

Bien évidemment je ne peux pas me passer d’un peu de théorie. Pour les notions que je ne connais pas encore ou pour tout ce que je ne comprends pas, je peux me tourner vers Romain, UX Designer chez Uxer, qui est toujours prêt à m’aider.

Au départ cela me déroutais un peu. Ce n’est agréable pour personne d’avoir des difficultés pour réaliser une tâche. Mais en essayant et en me trompant au final j’ai énormément appris (l’apprentissage par l’erreur ça marche vraiment bien).

**Chez Uxer, j’ai réalisé certaines missions pour la première fois (coucou le userflow 👋) et j’ai grandement amélioré ma maitrise de Figma !

J’ai pris conscience que l’UX est bien plus complexe que ce que l’on m’apprend à l’école et qu’il n’y a pas une méthode miracle qui marche à tous les coups. Je suis confrontée à de vrais clients qui ont des contraintes, des attentes et des besoins spécifiques. L’idée est donc plutôt d’adapter les méthodes selon le type de projet, son envergure et ses objectifs.

Même si je ne suis qu’alternante le fait de travailler sur de vrais projets me donne la sensation d’avoir des responsabilités, au début cela me faisait peur mais petit à petit je commence à gagner en confiance.

Conclusion

L’école et l’entreprise sont formatrices chacune à leur manière, mais je trouve qu’elles se complètent. Pratiquer sans aucune théorie est assez difficile et ne jamais mettre en pratique ses connaissances est frustrant.

Les cours m’ont constitué une base de connaissances que j’ai décidé d’approfondir par l’alternance.

En tout cas je suis très contente d’avoir cette mixité au quotidien 😃

Vous avez un projet ?

Parlons-en